Comment financer
sa reconversion ?

Comment financer sa reconversion ?

Dans notre article sur le bilan de compétences nous avons vu ensemble le principe et le mode de financement.

Si vous avez un réel souhait de reconversion, le bilan de compétences sera le passage obligé pour la suite de votre projet afin que vous puissiez accéder au financement de votre reconversion.
Il permettra de valider votre projet.

Donc vous avez fait le bilan de compétences, vous savez quel métier vous souhaitez faire, quelle formation effectuer, mais comment financer ce nouveau virage de votre vie professionnelle.

Le congé individuel de formation (CIF)

Définition : Il s’agit du droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Il a pour objectif de permettre à tout travailleur de se qualifier, d’évoluer ou de se reconvertir indépendamment de sa participation aux stages dans l’entreprise.

Il doit permettre :

D’accéder à un niveau de qualification supérieure
De changer de profession ou de secteur d’activité
De préparer à un examen pour l’obtention d’un titre ou un d’un diplôme à finalité professionnelle

La formation demandée n’a pas nécessité d’être en rapport avec votre activité.

Elle peut se dérouler à temps complet ou à temps partiel.

La prise en charge financière sera d’une année maximum pour les formations à temps complet ou de 1200 heures pour les formations à temps partiel.

Elle peut également se répartir sur une durée de 3 ans maximum.

Qui peut en bénéficier ?

Vous êtes en CDI, vous avez une ancienneté supérieure ou égale à 24 mois (dont 12 mois dans l’entreprise)

Vous êtes licencié économique, vous n’avez pas de condition d’ancienneté

Vous êtes en CDD, vous avez travaillé 24 mois au cours des 5 dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois. Dans ce cas, votre CIF se déroulera en dehors de la période d’exécution du contrat de travail

Vous êtes intérimaire, vous avez totalisé 1600 heures au cours des 18 derniers mois dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire où vous faite la demande

Comment faire la demande ?

1 – Construire votre projet : formuler et motiver vos envies de changement (le bilan de compétences vous permettra de passer cette étape car vous aurez déjà fait le travail en amont)

2 – Trouver votre formation et l’organisme qui va pouvoir la dispenser

3 – Faire une demande d’autorisation d’absence à votre employeur en précisant l’intitulé de la formation, les dates, la durée et l’organisme qui la dispense

4 – Faire la demande de financement

Est-ce que l’employeur peut refuser ma demande ?

Si vous remplissez les conditions d’ouverture du droit au CIF et que vous avez bien respecté la procédure de demande d’absence, votre employeur ne peut pas s’opposer à votre départ en formation.

En revanche, il peut reporter la date en le justifiant par ces motifs :

1 – Motif de service : votre départ est préjudiciable à la production et à la bonne marche de l’entreprise.

2 – Effectifs simultanément absents : il y’a plusieurs demandes de départ en formation au sein du même service, l’employeur ne peut pas répondre positivement à toutes les demandes

Le report peut aller jusqu’à 9 mois. Il peut y avoir 2 refus consécutifs, au-delà le CIF est automatiquement accepté par l’employeur.

Qui finance mon CIF ?

Il s’agit principalement du FONGECIF sauf pour les secteurs professionnels du spectacle, de l’agriculture, de l’économie et social. Dans ce cas ce sera l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréés) de la branche d’activité qui financera le congé individuel de formation.

Quels frais seront pris en charge ?

La rémunération
Le coût de formation
Les frais de transpor
Les frais d’hébergement

Attention, concernant les frais de transport et les frais d’hébergement, ce sera le FONGECIF ou l’OPCA qui définira la priorité à donner sur ces frais. Ils pourront donc être pris en charge dans leur totalité ou partiellement selon le cas.

Est-ce qu’on peut mettre fin à mon contrat de travail pendant mon CIF ?

Durant votre formation, vous avez le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Votre contrat de travail est donc suspendu mais en aucun cas rompu. C’est pourquoi vous devez justifier de votre présence en formation.

A l’issue de la formation, vous pouvez réintégrer votre poste de travail ou un poste équivalent.

Adresse :

La Crochère
73340 Aillon-le-Vieux

Nous contacter

Télephone :

+ 33 6 81 35 79 89