Réforme sur la formation professionnelle – Episode 2

Focus sur le CPF et ses changements

Nous avions évoqué lors d’un article précédent, l ’impact que la réforme sur la formation professionnelle allait avoir sur les entreprises.

Cette semaine, nous allons tenter de vous expliquer les changements qui vont être opérés auprès des salariés et demandeurs d ’emploi et surtout quelles vont être les conséquences de cette nouvelle loi.

L ’objectif de cette nouvelle réforme est de permettre au salarié ou au demandeur d’emploi de devenir autonome dans l’élaboration de son évolution professionnelle.

Le ministère de travail résume les principaux objectifs en 10 points clés.
Nous allons surtout nous attarder sur le CPF. Nous reviendrons sur le contrat d’ apprentissage dans un prochain article.

1 – Décider de son propre avenir professionnel :

– Une application CPF (compte personnel de formation) sera mise enplace dès l’automne 2019, permettant de comparer la qualité des organismes de formation et des formations dispensés, s’inscrire et régleren ligne.

– L’accès à des conseillers en projet professionnel devrait également être accessible gratuitement sur toute la France.

Première question à se poser : combien parmi les actifs ont cré és leur compte CPF, combien savent comment le faire et enfin, posons-nous la question de savoir si un simple clic suffit, au travers d’une application,pour s’engager sur un parcours de formation aussi court soit il …

2 – Se former et acquérir des compétences quelle que soit sa situation de départ :

– Possib ilité d ’entr er en apprent is sage jusqu ’à 30 ans

– 500 euros et 800 euros pour les moins qualifiés seront crédités sur le compte CPF, soit 5000 euros ou 8000 euros en 10 ans

– Que l ’on soit à mi – temps ou à temps plein, le crédit sur le compte CPF sera le même

– Les personnes en situation de handicap au ront un abondement de leur CPF (montant non – transmis)

Deuxième question : Aup aravant, sur le compte CPF, vous disposiez d ’un crédit d ’heures chaque année, ce qui vous permettait d ’avoir une vision concrète du nombre d ’heures de formation dont vous pouviez disposer, aujourd ’hui, cela est traduit en numéraire, mais le montant alloué, est il cohérent avec les t arifs pratiqués par les centres de formation (toute formation confondue) …

3 – Être accompagné dans sa reconversion professionnelle

– Création d ’un dispositi f de reconversion ou de promotion par l ’ alternance permettant de garder son contrat de travail et sa rémunération, d ’accéder à une formation qualifiante en alternance

– Le CPF de transition permettra de changer de métier t out en bénéficiant d ’un congé spécifique pendant le temps de la formation.

– L ’accès à des conseillers en projet professionnel devr ait également être accessible gratuitement sur toute la France .

– Les personnes ayant un pro jet professionnel précis, pourront démissionner de leur travail et avoir les droits ouverts au ch ômage
(attention, sans projet de reconversion précis, vous n ’au rez pas droit au chômage)

– Des places supplémentaires en apprentissage seront ouverts pour les moins de 30 ans

3 ème question à se poser : Sachan t qu ’une reconv ersion professionnelle est envisagée en moyenne à partir de 35 ans, qu ’en est il d es séniors et leur formation de reconversion. De la même façon, pour les personnes n ’ayant pas de qualification au départ, quel parcours va leur être proposé pour ac céder à une formation qualifiante leur permettant d ’améliorer leur niveau de vie : l e parcours du com battant ….

Adresse :

La Crochère
73340 Aillon-le-Vieux

Nous contacter

Télephone :

+ 33 6 81 35 79 89