Pouquoi faire un bilan de competences ?

Un bilan de compétences : à quoi ça sert, combien ça coûte ?

La définition générale d’un bilan de compétences est la suivante : Le bilan de compétences permet à un salarié d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et ses motivations.
Cette mesure vise à définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.
Les résultats du bilan peuvent éventuellement permettre à un salarié d’évoluer dans son travail ou de changer d’activité.

Oui, pas très explicite en effet. Pour être plus précis, il peut y avoir 2 cas de figures :

⦁ Un souhait de reconversion, de changement professionnel.
⦁ Une demande de l’employeur dans le cadre d’une restructuration de l’entreprise

1er cas de figure :

Aujourd’hui, si vous posez la question autour de vous, vous trouverez très rarement des personnes qui ont fait le même métier tout au long de leur parcours et à fortiori qui ont travailler dans la même entreprise, contrairement à vos parents ou grands-parents.

Le contexte du marché de l’emploi est devenu tel que nous sommes en constante remise en question sur ce que nous souhaiterions faire, nous évoluons également de façon différente, le métier que nous voulions faire à 20 ans n’est pas forcément celui que l’on veut faire 20 ans après.

Nous connaissons tous un moment charnière dans notre parcours professionnel qui nous oblige à nous tourner vers une autre carrière, mais laquelle, est ce que ce métier est fait pour moi, est ce que j’ai les compétences et les qualités pour pouvoir y accéder, est ce que ce projet est réaliste, etc… ?

C’est là ou le bilan de compétences rentre en jeu et va vous permettre de répondre à toutes ces interrogations.

Vous allez pouvoir vous évaluer face à votre projet, est-il viable ou non ?

Pour que votre bilan de compétences soit réussi, il vous faut choisir le bon interlocuteur et donc le bon organisme.

Vous avez des organismes qui vont privilégier des cessions collectives ou là tous les projets se confondent, en règle générale ce sont des journées ou demi-journées de formation.

L’avantage est que vous pouvez échanger avec d’autres personnes qui traversent la même remise en question que vous, l’inconvénient est que vous n’êtes pas sur un accompagnement personnalisé et donc très peu suivi.

L’autre option, qui est également pratiquée par PHENIX RH, est un accompagnement individuel. Ce sont des entretiens qui se déroulent en moyenne tous les 15 jours, d’une heure à une heure et demie où vous avez la possibilité d’approfondir votre projet, exposer les difficultés auxquelles vous vous confrontez.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise option, c’est à vous de choisir l’environnement qui vous semble le plus en cohérence avec vous.

2ème cas de figure :

Les entreprises peuvent faire la demande pour leurs salariés d’un bilan de compétences. En règle générale, cette demande est faite lorsque l’entreprise souhaite se restructurer dans le cadre soit d’un développement (recherche de nouvelles compétences et privilégier la promotion interne) soit dans le cadre d’une baisse de personnel (reclassification des employés).

Le processus reste le même, l’organisme qui aura été choisi par l’entreprise pour effectuer ce bilan de compétences doit tenir compte des souhaits, personnalité etc. du salarié.

La différence sera le choix du prestataire par l’entreprise, soit elle va privilégier l’accompagnement individuel, soit collectif.

Là encore, il n’y a pas de bonne ou mauvaise option, le choix reste subjectif.

Mais alors, ça a l’air fantastique, mais combien ça coûte.

Si vous êtes particulier et selon votre situation vous avez deux possibilités :
Vous pouvez financer votre bilan de compétences vous-même (il faut compter entre 700 et 1000 euros, hors frais de gestion)

Vous pouvez également, et ça c’est la bonne nouvelle, le financer dans le cadre de votre CPF, si vous avez cumulé suffisamment d’heures (normalement, l’organisme ne vous facturera que les entretiens collectifs ou individuels, le temps de recherche n’étant pas pédagogique à proprement parlé)

Pour les demandeurs d’emploi, certains Pole Emploi peuvent également le financer mais ce n’est pas une généralité. Le mieux est de voir directement avec votre conseiller.

Si vous êtes une entreprise, n’oubliez pas que vous financer tous les ans la formation de vos salariés grâce à la cotisation formation. Par conséquent, le bilan de compétences peut être pris en charge dans sa totalité par votre OPCA.

Les démarches étant très chronophage n’hésitez pas à faire appel un professionnel de l’externalisation de la formation qui pourra vous apporter assistance et conseil.

Adresse :

La Crochère
73340 Aillon-le-Vieux

Nous contacter

Télephone :

+ 33 6 81 35 79 89